poetik' & plus à venir ?

Courir.

Ces pompes. Regarde ! Ils patientent. Et maintenant s’impatientent. Tu en parles, depuis le temps. Les poules les ont presque. Leurs dents. Chausse-les donc pauvre fainéant ! Retrouver le goût de cet effort, à la merci d’un confort éphémère oublié. Transpirer, puiser au fond de toi ces quelques foulées. Courir.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s