poetik' & plus à venir ?

Lavande.

Il flotte comme un soupçon de fraîcheur. Un parfum, oui, emprunt de candeur. Insaisissable et raffiné. Légèreté, portée au gré des vents, telle une essence baignée d’insouciance. Découverte, sur les sentiers perdus de Provence. Comme une offrande. Lavande.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s